drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

Lotn 15
ALFA ROMEO
Estimation :
35 000 - 45 000 €
Résultat : 40000 €
2000 GTV #1975
Marque: Alfa Roméo
Modèle: 2000 GTV
Année: 1975
Nombre de places: 4
Nombre de cylindres: 4
Cylindrée (cm3): 1 962
Puissance (ch): 132
Compteur: 20 365 km
Vitesse maximale (km/h): 195
Production (nbre exemplaires): 37 459
N° de série: 2442452
Provenance: Collection Comte d’Indy - Ecurie Indy Racing



L’alfa Romeo 2000 GTV (tipo 105.21) est l’aboutissement de toute une lignée, initiée avec la Giulia Sprint GT, le coupé de la gamme Giulia, dévoilé en septembre 1963 au Salon de Francfort. Comme celles de sa devancière Giulietta, les élégantes lignes de la Sprint ont été confiées à la carrozzeria Bertone. Elles sont dues au tout nouveau styliste de Bertone, un certain Giorgetto Giugiaro qui succède au brillant Fran- co Scaglione. Il signe un dessin intemporel d’un équilibre parfait, tout en sobriété avec des lignes à la fois souples et tendues. L’intérieur est sportif sans abandonner un certain raffinement. Comme la Giulietta Sprint, le modèle va être amené à connaître un succès commercial phénoménal, également dû à sa mécanique. Il reçoit le fameux quatre cylindres double arbre de 1600 cm3 de la berline Giulia Ti de 106 ch, mais alimenté par deux carburateurs, qui lui confèrent d’excellentes performances tout privilégiant l’agrément de conduite. Bertone n’ayant pas la capacité de production suf- fisante dans ses usines de Grugliasco, la Sprint fut le premier modèle construit dans l’usine Alfa Romeo d’Arese.
En mars 1966, une version Veloce de la Giulia Sprint GT est lancée au salon de Genève. Son moteur ne gagne que 3 ch mais avec une disponibilité accrue à bas et moyen régime. Sa finition est nettement plus soignée avec des inserts de bois au tableau de bord et sur la console centrale et du velours sur les sièges et les panneaux des portes. On la reconnaît à sa calandre noire ornée de trois barres horizontales et au quadrifoglio (le trèfle à quatre feuilles) au pied du montant custode. Puis, en 1968, apparaît une version 1750 GT Veloce, au salon de Bruxelles. Son nom évoque les fameuses 6C 1750 de 1929, mais sa cylindrée est en fait plus proche de 1, 8 litres (1 779 cm3) et délivre 118 ch. On la distingue par sa nouvelle face avant qui reçoit des doubles phares et abandonne l’aérateur type « boîte à lettre » à l’avant du capot, ainsi que les petits clignotants verticaux de chaque côté de la calandre, désormais positionnés sur le pare-chocs. Elle reçoit des roues de 14 pouce au lieu de 15, légèrement plus larges. Le tableau de bord est entièrement nouveau - revêtu de contreplaqué avec deux gros cadrans sous visière, façon Ferrari - ainsi que la console centrale et les sièges.

C’est en juin 1971 qu’arrive la 2000 GTV. En atteignant les deux litres (1962 cm3 par réalésage), le « coupé Bertone », comme on l’appelle par facilité, passe à 132 ch (avec vile- brequin nitruré), toujours dotée de deux carburateurs, mais désormais de marques Solex ou Dell’Orto. Elle atteint les 195 km/h. Esthétiquement, l’avant redessiné, conserve ses doubles phares avec une calandre à huit barres chromées dessinant un cœur au centre, et le panneau arrière reçoit des feux plus allongés. Les roues perdent leur enjoliveur et les pare-chocs à butoir sont plus minces. L’intérieur, lui aussi remanié, reste assez proche de la 1750 et conserve tout son chic. Le coupé 2000 continua sa carrière jusqu’en 1977, produit à seulement 37 459 exemplaires sur un total de 212 325 « coupés Bertone » toutes versions confondues.

La voiture proposée a été restaurée récemment par l’actuel propriétaire entre 2012 et 2013 (10 000 euros de pièces 350 heures de main d’œuvre). La peinture rouge vernis et les chromes sont en très bon état. La sellerie en simili cuir de couleur noire d’origine a été restaurée et les boiseries, ainsi que les moquettes de couleur noire, équipées de surtapis, sont en très bon état. L’instrumentation est en très bon état d’origine. Le moteur a été reconditionné récemment et présente un très bon fonctionnement, de même que les freins. La ligne d’échappement est en très bon état. Les jantes en aluminiums équipées de pneumatiquesYokhama en très bon état, sont elles-mêmes en très bon état. Les pare-chocs chromés d’origine seront vendus avec la voiture. Modèle admis dans tous les rallyes historiques. Contrôle technique à jour. 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.