drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

Lotn 6
RENAULT
AMC FUEGO TURBO cabriolet #1982
Marque: Renault AMC
Modèle: Fuego Turbo (Heuliez) cabriolet
Année: 1982
Nombre de places: 4
Nombre de cylindres: 4
Cylindrée (cm3): 1 565
Puissance (ch): 107
Compteur: 3223 miles
Vitesse maximale (km/h): 200
Production (nbre exemplaires): 1
N° de série: VF1CD36B4C2582381
Provenance: Collection Comte d’Indy - Écurie Indy Racing sur demande



Au Salon de Paris, en octobre 1982, les visiteurs découvrent un cabriolet Renault Fuego inattendu. Il s’agit d’une version américaine, avec ses pare-chocs à soufflets, ses gros phares verticaux et ses rappels de clignotants latéraux. Il a été réalisé par le Heuliez, le carrossier de Cerizay qui réalise de petites séries pour les grandes marques, comme les Citroën BX 4TC, Peugeot 205 Turbo 16 ou des véhicules commerciaux... Quant à la Fuego, un coupé 4 places lancée en 1980, elle a été dessinée au centre de style Renault dirigé par Robert Opron - créateur des Citroën SM et CX - sur un dessin dû au styliste Michel Jardin. Son style, caractérisé par une large bulle vitrée à l’arrière, est handicapé par les petites roues de 13 pouces et la plate-forme de la Renault 18 qu’elle reprend intégralement. Cela lui permet toutefois d’offrir quatre places et de réduire son coût de production. L’apparition d’une moteur diesel sur un coupé – pour la première fois au monde - fera sourire les passionnés et nuira probablement à l’image de la Fuego qui a bien du mal à résister aux GTI.
Au début des années 80, Renault vient de racheter le quatrième constructeur américain, AMC et dispose donc désormais d’un réseau de distribution aux États-Unis. Le constructeur avait fait une tentative sur le marché américain avec les Dauphine et Floride à la fin des années 1950 qui avait été un cuisant échec, faute d’une distribution et d’un service après-vente appropriés. Deux ans après la version européenne, Renault lance donc une version américaine de la Fuego, en 1982. Contrairement aux Renault Alliance et Encore (R9/R11) ou Premier, la Fuego ne sera pas fabriquée aux États-Unis, mais en France, dans l’usine de Maubeuge. Le modèle américain est adapté aux normes fédérales en vigueur à l’époque avec des phares verticaux plus grands, des pare-chocs à soufflets aux normes américaines et des rappels de clignotants/feux de position aux quatre coins. Il se vendra 41 460 exemplaires des Fuego et Fuego Turbo (le chiffre inclut le Canada où les Fuego ont rencontré un joli succès). Après le coupé, pourquoi pas un cabriolet, sur un marché américain qui en est si friand ? En 1982, Renault demande à Heuliez de réaliser un prototype. Le carrossier de Ceri- say élabore un cabriolet sur la base d’une Fuego française. Comme le coupé, il propose quatre vraies places dans un intérieur en cuir fauve du plus bel effet et les glaces et la ca- pote disposent de commandes électriques. Une fois terminé, le cabriolet est envoyé chez AMC, chargé de la commercialisation des Renault en Amérique du nord, pour évaluation. C’est là qu’il reçoit ses pare-chocs et ses feux aux normes fé- dérales. Apparemment, les évaluations et surtout la situation financière délicate d’AMC n’ont pas poussé Renault à lancer une fabrication en série et le cabriolet restera malheureusement unique. Le cabriolet est de retour en France en octobre pour être exposé au Salon de Paris. Une façon de meubler le stand, de faire réagir les média et de tester le public.

La voiture proposée, prototype unique au monde de Fuego cabriolet Heuliez (n° HZ1982-1), est en très bon état de présentation et affiche 3 223 miles (5 186 km) au compteur. Elle a été achetée par le vendeur lors de la vente de la collection Heuliez au Mans Classic, en 2012, puis restaurée par ce dernier. Sa peinture beige métallisée et sa capote, à commande électrique, en mohair de la même couleur, sont neuves. La sellerie en cuir fauve restaurée est toujours présente, comme les moquettes de couleur fauve et le volant de type Iso Delta en cuir fauve, tous en très bon état d’origine. L’ensemble des habillages intérieurs sont en bon état, de même que l’instru- mentation d’origine. Le véhicule est équipé d’un système de climatisation (compresseur neuf). Le véhicule présente un bon fonctionnement mécanique, moteur et boîte ont été récemment révisés et fonctionnent bien, tout comme les freins. La ligne d’échappement est en bon état, de même que les jantes en aluminiums chaussées de pneumatiques Kléber neufs. Elle est désormais immatriculée avec une carte grise de collection. Contrôle technique à jour. 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.